L’envoutante Macha Gharibian 🎤

Dimanche dernier, nous voici partis pour une nouvelle sortie culturelle. Cette fois-ci direction la Maison de la Musique et de la Danse, à Bagneux.
La découverte de la soirée : Macha Gharibiann révélation des Victoires du jazz 2020.

C’est la première fois que nous nous rendons à la Maison de la Musique et de la Danse. Et pour tout vous avouer, je ne pensais pas que la ville de Bagneux offrait de si beaux endroits pour accueillir la culture…

Nous sommes parfaitement installés, au premier rang, et nous avons une vision dégagée et en belle proximité avec la scène.
Après quelques minutes d’attente, Macha Gharibian, Chris Jennings (contrebassiste) et Elie Martin-Charrière (batteur) font leur entrée sous nos applaudissements.

C’est parti !

Démarre alors la première mélodie de Macha Gharibian accompagnée de ses musiciens.
Les premières émotions que je ressens alors, sont comme une promenade, un voyage où je sais déjà que je vais découvrir de beaux paysages.

Le cadre est posé, je vais passer une bonne soirée !

Les premières minutes sont celles qui vous attrapent (ou pas!) dans les concerts en général… Et là, je dois avouer que je suis chopé. Sa musique est à la fois douce et forte.
Macha est lumineuse avec un large sourire et une proximité sincère avec son public. Elle est émouvante à travers ses chansons et mélodies qui imposent l’histoire de l’Arménie, la joie mais aussi l’amour ou encore la condition féminine.

Joy Ascension. Un troisième album intimiste.

Traditions arméniennes, jazz, et soul, voilà ce que nous avons entendu pendant un peu plus d’une heure trente.
Macha Gharibian m’a pris par la main et m’a fait faire un petit tour de son monde.
Elle m’a fait visité les recoins de sa vie de femme libre.

Cette femme est habitée et généreuse.

Comment pourriez-vous résister à ne pas battre la mesure, balancer votre tête au rythme des sons qu’elle et ses musiciens savent si bien nous envoyer ?

Le contre bassiste et le batteur du groupe

Voilà, le spectacle de Macha Gharibian est fini.

Il est temps de regagner le froid de cet hiver qui se prépare…
Les applaudissements sont chaleureux et sincères. La salle semble conquise…

Salut à la fin du spectacle


Le temps est passé si vite et si lentement à la fois.
Une parenthèse nécessaire qui vous ressource et vous transporte.
Nous avons passé un bon moment et ça fait un bien fou en ces périodes troublées!

Macha Gharibian au piano

Pour en savoir plus sur Macha Gharibian :

Notez cet article

Vous aimez mes contenus ?
Recevez mes dernières publications
dans votre boite mail 👇

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.


Découvrir les trois derniers articles de ce blog 👇

  • Le 54e salon « Ile-de-France »
    Du 21 janvier au 5 février, à Bourg-la-Reine, se tient le 54e salon des peintres et sculpteurs d’Île-de-France. Des œuvres fascinantes à découvrir…
  • « Jubilation », exposition de Wabé
    Je vous fais découvrir les œuvres de l’artiste Wabé, qui expose à Bagneux et aussi une interview exclusive de l’artiste.
  • Le marché de Sceaux
    Le marché de Sceaux, situé dans la rue principale, propose chaque week-end de nombreux produits à très bon rapport qualité/prix.

2 réponses

Laisser votre commentaire 👇 (votre email/nom et site Web qui vous sont demandés, ne sont pas obligatoires. Vous pouvez aussi laisser un message "Anonyme")

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Tu es top 👍

    1. Merci c’est gentil☺️

Revenir en haut


error

Partagez cet article sur le réseau de votre choix🤗